Vite, innovons, décuplons nos connections, devenons des cyborgs !

1090376908.jpg

Science fiction ou réalité ?

Suis-je devenu fou ? Ai-je trop regardé des séries télévisée de science-fiction ? Voudrais-je me transformer en machine ou en Cylon, ces robots mi-humains qui poursuive un plan machiavélique visant à éliminer l'humanité de l'univers ? Non, je vous rassure, rien de tout cela !

Revenons un instant aux fondamentaux de l'innovation : il n'y a pas d'innovation, si l'on reste statique et dans une position fixe. Il faut changer de point de vue, être désiquilibré par de nouvelles expériences, obtenir de nouvelles informations et les aggréger avec des idées plus anciennes. Pour innover, il faut donc éviter de se répéter ou rester immobile en attendant que ça passe...

Les technologies modernes nous offrent de fantastiques capacités de communication. Elles décuplent notre capacité à nous connecter avec d'autres personnes. Elles nous offrent un accès instantané à l'information. 

Pour vous en convaincre, j'ai choisi de vous montrer cette semaine trois courtes vidéos (si un dessin vaut mieux qu'un long discours, une video est bien plus efficace qu'un long billet !)

Lentilles de contact révolutionnaire

Commençons par un sujet d'actualité : des chercheurs de l'université de Gand en Belgique ont mis au point une lentille de contact révolutionnaire. Elle intègre en effet un écran LCD. L'écran est incrusté dans la lentille et suit le contour de l'oeil. Une puce de communication sans fil permet de contrôler l'affichage à distance. D'ici 5 ans, la résolution serait suffisament importante pour imaginer toutes sortes d'applications !

Un point de vue anthropologique

Que nous réserve donc le futur avec de telles technologies ? Certains y reflechissent déjà. C'est le cas d'Amber Case, qui se définit comme une anthropologiste des cyborgs. Elle étudie les liens entre l'homme et la machine. Dans la courte vidéo ci dessous, elle nous explique comment nos smartphones sont déja des extensions de nos cerveaux.

Prise en compte du handicap

Ces idées sont-elles du registre de la prospective ? Ne verront-elle le jour que dans un futur lointain ? Détrompez-vous et visionnez la vidéo ci dessous. Neil Harbisson, est un artiste précuseur. Il est porteur d'un capteur transformant les couleurs en son. Cet instrument lui permet de palier à son handicap de naissance : l'achromatopsie ne lui permet pas de voir les couleurs.

Ces technologies pourraient aussi nous asservir : je sais qu'un futur où nous serions connectés en permanence à Internet, est une angoisse pour beaucoup d'entre vous. Le risque est réel mais bien trop médiatisé et fantasmé. Comme l'indiquent les scientifiques et les artistes, que vous venez de découvrir, l'homme possède une capacité d'adapation très forte. J'ai la conviction que notre capacité d'évoluer est la garantie que nous saurons tirer parti de ces avancées technologiques, tout en restant humains...

Vaste programme !

Merci de vos commentaires et vos réactions

Crédits

Si vous appréciez ce blog, partagez ces articles sur Facebook,  LinkedIn, Twitter, avec les boutons de la colonne de droite, ça ne prend que 5 minutes et j'apprécierais énormément ce geste de soutien !
Pour recevoir ce billet par email, souscrivez à la newsletter (en haut à droite) ou via le flux RSS.

Images de Victor Habbick / FreeDigitalPhotos.net

Pour recevoir, une fois par semaine, les nouveaux billets du sites, saisissez votre email ci-dessous. Faites comme des centaines d'internautes et soyez les premiers à recevoir des conseils exclusifs sur l'Innovation et l'Agilité. 

C'est gratuit ! Ca n'engage à rien et ça vous prendra 5 minutes !
Posted on December 16, 2012 and filed under Innovation.