Freins, Prédations...autant de raisons de changer pour innover ?!

2021004603.jpg

L’innovation est un sujet passionnant !

Ce début d’année a vu de nombreuses personnes partager des points de vue généraux ou des avis sur des sujets particuliers. Parcourons le temps d’un billet l’ensemble de ces contributions. Vous verrez que certains se concentrent sur tout ce qui entrave alors que d’autres préfèrent chercher comment susciter la créativité dans les entreprises. Nous finirons ce billet par un panorama des visions de l’innovation dans le monde.

L’innovation n’est pas une démarche naturelle pour tous. A titre d’exemple, de nombreux salariés subissent des groupes de travail (ou groupes “innovation”)  durant de longues heures pour rien. J’en parlais, il y a quelques mois.

es entrepreneurs sur l'innovation

Récemment, deux entrepreneurs sont revenus en détail sur les freins et du rythme de l’innovation :

  • Fabrice Bühler, associé de 8ème Continent (équipe de consutants et de coachs dont l’ambition affichée est de “libérer les potentiels”), analyse tous les resistances à l’innovation, un phénomène franco-français? Ancrer la culture de l’innovation dans la culture de l’entreprise, mobiliser les dirigeants pour qu’ils managent et apprennent à manager réellement l’innovation, faire partager le sens, les valeurs et la vision stratégique de l’entreprise par le plus grand nombre, oublier la productivité et la réduction des coûts, dépasser toutes les inhibitions, telles sont les pistes suggérées pour passer de l’incantation à l’action. [son article]

  • Jacques Bichot, économiste conseil, conférencier et créateur de JB Entreprise, dans un article appelé Les freins à l’innovation, met dos à dos innovation publique et innovation privée en soulignant leurs faiblesses et leurs contradictions. [son article]

  • Paul Seabright, professeur de sciences économiques à l’Ecole d’Economie de Toulouse, (professeur à Oxford et Cambridge avant de s’installer en France, auteur de Sexonomics en octobre 2012), se penche sur le niveau de l’innovation au 21ème siècle : sommes-nous arrivés au bout de l’innovation technologique? En tout état de cause, force est de constater que ce n’est pas à l’aulne de la rentabilité d’une technologie qu’il faut mesurer son bien-être pour le citoyen. [son article]

Si les entraves et les résistances sont multiples, il reste essentiel de chercher des solutions pour changer les habitudes et la culture des entreprises françaises. Trop souvent, l’innovation est mal comprise : elle reste liée à une démarche R&D, gardée secrète et tournée vers la technologie... alors qu’elle devrait être ouverte, itérative et englobée toute l’entreprise.

Anne Calvez, créatrice de BorderLines Innovation, une société de conseil en innovation et organisation, expose sa vision au travers de deux articles :

  • Elle détaille l’adaptation de l’entreprise aux changements, vision qui met en valeur le facteur humain. Le management doit conduire à partager les connaissances, les actions et les démarches de création et d’adaptation de l’entreprise afin qu’elle devienne innovante et flexible. [son article]

  • Elle envisage l’innovation au quotidien au sein de l’entreprise. L’adoption d’une dynamique globale alliant créativité et flexibilité est indispensable. Elle repose sur le développement d’un système de management valorisant la coresponsabilité, la co-construction des actions et les démarches collectives de création et d’adaptation. Les trois fonctions principales de l’entreprise -opérationnelle, support, managériale- doivent être définies précisément. [son article]

Le point de vue des experts

D’autres experts se concentrent sur des points essentiels dans le financement des entreprises au travers leur relations avec les financeurs et les acheteurs :

  • Marc Bertonèche, professeur à la Harvard Business School, s’inquiète de la frilosité du management financier qui privilégie les innovations de productivité et d’efficacité alors que, sur le long terme, l’économie ne peut tirer profit que des innovations de rupture; seules celles-ci génèrent des produits et des services réellement nouveaux grâce à des capitaux importants. Alors, un peu de stratégie et d’innovation, Messieurs les financiers! [son article]

  • Pour Pierre Rougier, associé fondateur du Cabinet Kepler, cabinet de conseil spécialisé dans l’optimisation de la marge opérationnelle, l’innovation fournisseurs est un enjeu majeur de création de valeur. Etude du comportement des acheteurs au sein de l’entreprise, partage de l’information, analyse du management de la performance et préconisations pour bien aborder la question de l’innovation fournisseur sont autant de points abordés par Pierre Rougier qui, lui aussi, place le facteur humain au coeur de la démarche. [son article]

  • Xavier Fontanet, président du groupe Essilor. Il évoque les bouleversements technologiques qui vont marquer les vingt prochaines années et la nécessaire fluidité des capitaux qui doit s’instaurer entre secteurs qui décroissent et ceux qui croissent. Pour lui, l'avenir appartient à ceux qui vont marier l'innovation avec sa conséquence, la mobilité des ressources humaines et financières. [son article]

  • L’article de L’Atelier-Bnp Parisbas porte sur la mesure de l’innovation qui ne comprend souvent que l’aspect financier. Il donne l’exemple d’un modèle alternatif proposé par Detecon International, société de conseil en gestion des TIC. La stratégie d’innovation, la gestion du projet, les idées et les connaissances sur le sujet sont les indicateurs utilisés au cours de la démarche, bien loin des seuls habituels résultats financiers. Le propos est toutefois nuancé par le constat de lacunes dans la méthode. [l’article]

Il reste encore beaucoup de choses à faire et pour se lancer, encore faut-il ne pas avoir peur de se faire voler ! Le mot est-il trop fort ? Il est prononcé dans l’article de Charles Nouyrit, fondateur et PDG de SmartPay.me. Il met en évidence les relations des grands groupes français avec les start-up innovantes, celles-ci étant souvent victimes de méthodes qui s’apparentent à la prédation de l’innovation plus qu’au partenariat. Je vous laisse consulter son blog vis-à-vis de son affaire personnelle. C’est un must-read. Sur le fond, il propose une charte éthique basée sur la confiance, le respect des délais dans le processus de partenariat; pour lui le rachat d’une innovation par un groupe doit correspondre aussi au rachat de la vision de l’entrepreneur. Rêve ou réalité ? [son article]

nnovation Frugale / Jugaad Innovation

Terminons pas une vue plus internationale : à l’occasion de la visite de François Hollande en Inde mi-février, deux économistes de renom, Jean-Joseph Boillot (agrégé de sciences économiques, spécialiste de l’Inde, coprésident du Europa-India Group EIEBG, auteur de Chindiafrique) et Ravi Radjou (consultant en stratégie dans la Silicon Valley, chercheur à la Judge Business School de l’université de Cambridge, écrivain prolifique co-auteur de Jugaad Innovation : Think frugal, Be flexible, Generate Think  Breaktrough Growth) font le point sur les partenariats économiques entre les deux pays en comparant avec la Chine. En Inde, de nombreuses innovations sont remarquables, des milliers de cerveaux forment un moteur puissant pour la croissance de demain. Selon les auteurs, la France devrait stratégiquement se positionner au centre de véritables réseaux d’innovations transnationaux reliant concepts, talents et capitaux. L’Inde est à cet égard un véritable laboratoire de l’innovation technologique et sociale. [leur article]

tartup Sauna

Citons aussi l’expérience d’un groupe d’étudiants/entrepreneurs finlandais qui ont lancé le “Start-Up Sauna”, un accélérateur d’entreprise axé sur le changement de culture en matière d’innovation qui s’inscrit dans la politique globale de la Finlande en faveur de la création d’entreprises. Une Agence de l’innovation et de la technologie, Tekes, et un fonds de capital-risque, Finnvera, qui débusque de toutes jeunes entreprises pour les aider à s’établir, travaillent pour créer un véritable boom entrepreneurial qui débouche sur l’apparition d’une nouvelle génération de capitaines d’industries d’envergure internationale. [l’article]

J’apprecie de voir autant d’idées et de points de vues sur l’innovation. Il me semble evident que trop souvent, nos dirigeants connaissent mal les ressorts technologiques et économiques. Et toutes ces contributions permettent une prise de conscience progressive.

Merci pour vos commentaires. 

En bonus, la joyeuse bande de Startup Sauna !

Crédits

Si vous appréciez ce blog, partagez ces articles sur Facebook,  LinkedIn, Twitter, avec les boutons de la colonne de droite, ça ne prend que 5 minutes et j'apprécierais énormément ce geste de soutien !
Pour recevoir ce billet par email, souscrivez à la newsletter (en haut à droite) ou via le flux RSS.

Images de boulemonademoon / FreeDigitalPhotos.net

Pour recevoir, une fois par semaine, les nouveaux billets du sites, saisissez votre email ci-dessous. Faites comme des centaines d'internautes et soyez les premiers à recevoir des conseils exclusifs sur l'Innovation et l'Agilité. 

C'est gratuit ! Ca n'engage à rien et ça vous prendra 5 minutes !
Posted on March 18, 2013 and filed under Revue de Presse.